Investissements durables : jouer les cartes de la clarté et de la transparence

Depuis plusieurs années, s’il est bien un mot accolé à différentes réalités, c’est manifestement « durable ». En autres domaines, l’on parle ainsi d’économie durable, l’on promeut l’agriculture durable, l’on déploie les vertus du béton et la construction durable,… le tout sur fond de lutte pour le climat et d’enjeux climatiques.
Plus récemment, voilà le mot apparu au fronton de nombreux produits financiers dont l’offre, sous des formes diverses, ne manque pas de s’étoffer. D’où la question qui revient régulièrement, s’agissant de produits financiers et d’investissements durables : que signifie au fond « durable » et comment en faire la démonstration à apporter aux nombreux investisseurs potentiels lesquels souhaitent ne plus investir dans des activités nuisibles à l’humain, à l'environnement ou à la société …

Felbefin, qui représente plus de 260 membres du secteur financier entend apporter sa pierre à l’édifice de la confiance. Il s’agit d’aider à poser des choix responsables en faveur d’investissements durables. En lançant bientôt une norme de qualité et un label de durabilité dont les premiers sont attendus pour l’autonome, cette institution fait plus que de déchiffrer le terrain : pour prétendre au label, et être qualifiés de durables, les produits financiers visés devront, en effet, remplir plusieurs conditions minimales.

Lesquelles ? Rayon tenants et aboutissants de cette initiative qu’il faut saluer, nous vous invitons a parcourir le site de Felbefin : vous y trouverez texte complet de la norme (en anglais - A QUALITY STANDARD FOR SUSTAINABLE AND SOCIALLY RESPONSIBLE FINANCIAL PRODUCTS) et des informations complémentaires.

Pour plus d'informations, veuillez contacter le service presse (02 507 68 31 - press@febelfin.be).

      Mots clés

      • Climat
      • Investissement
      • produits financiers gouvernance