Comprendre les régimes fiscaux présumés à travers du dernier rapport de l'OCDE

L'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a récemment publié un rapport intitulé "The design of presumptive tax regimes in selected countries" (La conception des régimes fiscaux présumés dans certains pays). Ce document met en lumière les diverses approches adoptées par les pays en matière de taxation présumée, une méthode fiscale visant à simplifier l'imposition pour certaines catégories de contribuables.

Cet article propose une synthèse des points essentiels de ce rapport, soulignant son importance pour les professionnels de la fiscalité et les décideurs.

Qu'est-ce qu'un régime fiscal présumé?

Un régime fiscal présumé est un système d'imposition basé sur des critères simplifiés pour évaluer la base imposable d'un contribuable, souvent utilisé pour les petites entreprises et les travailleurs indépendants. Plutôt que de calculer l'impôt sur le revenu réel, ce régime utilise des indicateurs tels que le chiffre d'affaires, la superficie des locaux commerciaux ou le nombre d'employés pour estimer les revenus et déterminer l'impôt dû.

Points clés du rapport de l'OCDE

> Diversité des approches: Le rapport met en évidence la variété des systèmes fiscaux présumés adoptés par les pays membres de l'OCDE, reflétant des contextes économiques et fiscaux distincts. Certains pays privilégient une approche basée sur le chiffre d'affaires, tandis que d'autres utilisent des critères physiques ou un mélange des deux.

> Objectifs et défis: Les régimes fiscaux présumés visent à réduire les coûts de conformité pour les petites entreprises et à améliorer l'efficacité de la collecte fiscale. Cependant, le rapport souligne également les défis liés à l'équité et à l'efficacité de ces régimes, notamment le risque de sous-estimation des revenus et d'évasion fiscale.

> Recommandations pour les décideurs: L'OCDE recommande aux pays d'adopter des régimes fiscaux présumés flexibles et adaptés à leur contexte économique spécifique. Elle souligne l'importance de trouver un équilibre entre simplicité et équité, en veillant à ce que ces régimes ne créent pas d'incitations négatives pour la croissance des entreprises.



Mas-Montserrat, M., C. Colin et B. Brys (2024), "The design of presumptive tax regimes in selected countries", Documents de travail de l'OCDE sur la fiscalité, n° 69, Éditions OCDE, Paris, https://doi.org/10.1787/58b6103c-en.

Télécharger vers: EndNote, Zotero, BibTeX, RefWorks, Procite, Import into RefWorks, Mendele

> Read on line

> Download pdf

Le dernier rapport de l'OCDE sur la conception des régimes fiscaux présumés dans certains pays offre un aperçu précieux des pratiques fiscales internationales en matière de simplification de l'imposition pour les petites entreprises. En analysant les différentes approches et en identifiant les défis et opportunités associés, ce rapport constitue une ressource essentielle pour les experts en fiscalité et les décideurs souhaitant optimiser les systèmes fiscaux dans leur pays. La clé réside dans la capacité à concevoir des régimes qui favorisent la conformité fiscale tout en soutenant le développement des petites entreprises, un équilibre délicat mais crucial pour la santé économique d'une nation.

Mots clés

Articles recommandés

La holding serait-elle un instrument d’abus fiscal?

Quels sont les risques que le changement climatique pourrait faire peser sur la stabilité financière de l'UE ?

Le Service de Conciliation fiscale vient de publier son 14ème rapport annuel.