Besoins bruts de financement et plan de financement pour 2024

L'Agence fédérale de la Dette prévoit que les besoins bruts de financement du gouvernement fédéral pour 2024 s'élèveront à 52,92 milliards d'euros.

Plus de détails dans le document en annexe Borrowing_requirements_2024_0.pdf (664.23 Ko)

Pour établir cette estimation, l’Agence de la Dette est partie de l’hypothèse que les besoins nets de financement s’élèveront à 21,48 milliards d’euros en 2024. Les remboursements de dette à moyen et long terme s'élèveront à 29,27 milliards d'euros.

En outre, l'Agence de la Dette prévoit de racheter des obligations venant à échéance en 2025 pour un montant de 1,50 milliard d'euros. Enfin, l'exécution de puts et de calls sur certains instruments pourrait éventuellement se traduire par des besoins de financement de 0,67 milliard d'euros.

En matière de financement, l'Agence prévoit d'émettre 41,00 milliards d'euros d'OLO, soit une diminution de 3,82 milliards d'euros par rapport au montant de 44,82 milliards d'euros qui devrait être émis en 2023. L'Agence de la Dette prévoit de lancer trois nouveaux benchmarks OLO à taux fixe.

En 2024, l'Agence de la Dette prévoit également d'émettre 2,00 milliards d'euros via son programme EMTN ou d'autres instruments de financement alternatifs tels que les Schuldscheine, ainsi que 2,00 milliards d'euros de bons d'État d'une maturité de 3, 5, 8 ou 10 ans.

En 2024, la durée de vie moyenne du portefeuille de dette devra à nouveau être supérieure à 9,25 ans. Les limites des risques de refinancement et de refixation resteront inchangées en 2024, ce qui signifie que le maximum des risques de refinancement et de refixation à 12 mois sera maintenu à 17,50% et que le maximum des risques de refinancement et de refixation à 60 mois sera à nouveau de 42,50%.

Source : Agence Fédérale de la Dette, décembre 2023

Mots clés

Articles recommandés

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024 ?

Transitions écologique et numérique - financement de la recherche et de l’innovation