Échange plaque de voiture contre package mobilité : découvrez les nouveaux contours de la prime Bruxell’ Air, revue à la hausse !

En 2023, plus de 1.200 primes Bruxell’Air ont été accordées, dont une majorité à pour des ménages à faibles revenus. Le gouvernement bruxellois vient de modifier le dispositif a partir du 1er mars 2024 dans le sens d’un renforcement, jouant ainsi sur plusieurs points clés.

De quoi s’agit-il ? Quelles sont les nouveautés, dont i faut tenir compte a partir du 1 er mars 2024 ? Un point pratique sur la question !

Pour l’essentiel`

Le principe est bien connu : encourage les automobilistes bruxellois à renoncer à leur voiture au profit de modes de déplacement plus durables. En procédant à la radiation de leur plaque d’immatriculation, moyennant certains conditions, les habitants de la Capitale peuvent bénéficier de certains montants, à dépenser » à la carte pour se déplacer à des alternatives de mobilité dans Bruxelles

Pour Alain Maron, Ministre bruxellois de l’Environnement, de la Transition climatique, de la Santé et de l’Action sociale : « Rendre nos modes de déplacements plus durables est crucial pour améliorer la qualité de l’air et la santé à Bruxelles et atteindre nos objectifs climatiques. Cette évolution vers une mobilité moins polluante, je tiens à ce qu’elle prenne en compte la situation de tous les Bruxellois·es, en particulier des plus vulnérables. C’est la condition d’une adhésion large, permettant à chacun·e de contribuer au changement nécessaire. »

Soyons clair

Notre objectif n’est pas d’établir un guide complet pratique de gestion de cette prime, ce que propose en ligne le site Bruxelles Environmet dont nous vous conseillons la lecture attentive, en autres : la prime Mobilité Bruxell'Air, pour se déplacer autrement dans la capitale



Il s’agit davantage de focaliser votre attention sur les changements nombreux que les habitants de Bruxelles devront désormais intégrer dans leur processus de décision de radier ou pas leur plaque d’immatriculation. A la clé ? Un pack mobilité évolutif !

Décryptage des nouveautés

Comme nous l’avons déjà souligné, plusieurs aspects importants du dispositif ont été impactés dans la nouvelle mouture.

> Demande – procédure

La demande de prime se fait via un formulaire en ligne sur IRISbox. Lors de votre connexion sécurisée, le formulaire vous attribue automatiquement un montant de prime. À vous de le dépenser en commandant des services de mobilité, qui vous sont délivrés par les opérateurs partenaires du projet

Toute demande de prime doit être réalisée dans les six mois suivant la radiation d’une plaque.

> Majoration des primes

Nouveaux montants : : de 500, 700 et 900 € à respectivement 505, 705 et 1010 € .

Ce sont les revenus des ménages demandeurs qui entrent en ligne de compte ppour déterminer les catégories de prime les plus bas revenus bénéficient de la prime la plus élevée.

> Procédure de radiation de la plaque - quel véhicule ?

Lorsque les personnes décident de se séparer de la plaque, elle doit concerner un véhicule M1 (désormais à l’exception des autocaravanes) immatriculé depuis minimum une année ininterrompue au nom du demandeur, et non plus deux années, comme auparavant

> Services de mobilité offerts dans la prime

Ma prime Bruxell'Air désigne un package mobilité à modalité variable en fonction de l'option choisie (plus d’info : environnement.brussels)

Disponible via cette prime, le budget vélo devient un « budget vélo et micromobilité » de minimum 200 € (et non plus 250 €). Les demandeurs peuvent ainsi ’acheter des engins de micromobilité comme des trottinettes par exemple.

Rappelons que cette prime peut également être utilisée pour acheter des abonnements aux transports en commun de la Stib, aux vélos partagés Villo!, aux véhicules partagés Cambio et Poppy ou encore aux services de taxi “Victor”.

Mots clés

Articles recommandés

Conférence de presse : la déclaration à l’impôt des personnes physiques 2024 sous toutes ses coutures

Focus sur le rapport d’entreprise 2023 de la BNB