Télétravail : opération séduction !

De l’avis général, si le télétravail présente pas mal d'avantages que ce soit pour l'employeur, le travailleur ou la société, il comporte aussi certains risques.
Catalogue avantages, l’on prête, en effet, volontiers à ce mode de travail plus d’une qualité: conciliation vie professionnelle et vie sociale, gestion du stress, motivation, efficacité plus grande, impacts positifs sur la problématique des embouteillages et des transports en commun bondés et réduction des risques d’accident et de la pollution. Et du constat de risques de dérapage, parfois monté en épingle s’agissant de travailler à distance, transparait en filagramme la nécessité d’inscrire la démarche dans une bonne dose de formalisme et de sécurité juridique.
Il faut savoir où l’on va! C'est la convention collective de travail (C.C.T.) n° 85 du 9 novembre 2005 qui réglemente le télétravail en Belgique, rendue obligatoire par l'arrêté royal du 13 juin 2006: dans les faits, une convention doit être établie par écrit pour chaque télétravailleur individuellement au plus tard au début de l’exécution du télétravail par le travailleur en sorte que son contrat de travail en cours devra faire l'objet d'un avenant écrit.
Ce double constat établi, rayon statistiques, un chiffre révélateur interpelle : savez vous qu’en Belgique, seul un travailleur sur 6 en moyenne pratique aujourd’hui le télétravail alors que son potentiel est énorme (50% des travailleurs) !
Dans un tel contexte, on ne peut que se féliciter de la mise à disposition en ligne d’un nouvel outil développé par @Vias_institute et @SPFMobilite. Voici quelques jours, pour inciter les entreprises à mettre en place le télétravail, le ministre de la mobilité François Bellot et l’institut pour la sécurité routière Vias ont, en effet, lancé la plateforme teletravailler.be, intéressante à plus d’un titre…. Aboutissement d’un long travail en coulisse, ce guide pragmatique s’adresse, en effet, aux travailleurs, comme aux employeurs et regroupe toutes les informations relatives à ce mode de travail : avantages et limites, données relatives au cadre légal, assurances et outils numériques.
En tout état de cause, voilà un site qui regorge d’informations objectives, conviviales, assorties d’une batterie de chiffres et de plusieurs témoignages… de quoi doper la confiance, en jouant la carte de la transparence. Petit plus: un premier webinaire est prévu le premier avril à 11 h. Il rappellera les bases du télétravail et vous inspirera avec deux témoignages d'employeurs ! Inscrivez-vous d’un seul clic !

      Mots clés

      • Convention
      • Employeur
      • Environnement
      • Fiscalité
      • Mode de travail
      • Travailleur