Accès à la profession : réforme en 2024

Vous devez prouver vos connaissances de base en gestion ? Vous devez démontrer la compétence professionnelle pour un métier spécifique ? Une simplification de l'accès à la profession est prévue début 2024 à trois niveaux.


Objectifs de la réforme

Les objectifs de ces simplifications ? Stimuler la création d’entreprises, défendre l’entrepreneuriat comme vecteur d’émancipation et d’intégration, créer des conditions plus équitables pour les entrepreneurs bruxellois et renforcer la position de la Région comme hub entrepreneurial.

Mesures proposées

Afin d'atteindre ces objectifs, il est proposé de :

  1. supprimer l'obligation de prouver les connaissances de base en gestion ;
  2. supprimer l'obligation de démontrer les compétences professionnelles relatives à cinq professions. Il s’agit des activités de grossiste en viandes-chevillards, dégraisseur-teinturier, pédicure, massage et technicien dentaire.
  3. simplifier les règles relatives à l’exercice et l’organisation des activités ambulantes et foraines, en supprimant les autorisations pour les activités ambulantes et foraines, tout en maintenant l’autorisation pour les activités ambulantes au domicile du consommateur.

Implications de la réforme

Cela signifie que, à l’entrée en vigueur de cette réglementation au cours du premier semestre 2024, les exigences en matière de connaissances de base en gestion ne seront plus requises pour exercer une activité commerciale et artisanale. L’exercice de certaines professions réglementées (grossiste en viandes-chevillard, dégraisseur teinturier, pédicure, massage, technicien dentaire, organisation d’activités ambulantes et foraines) ne nécessitera plus de démontrer les compétences professionnelles à son guichet d’entreprises. Toutefois, la demande d’autorisation pour les activités ambulantes au domicile du consommateur sera maintenue.

Les modalités actuelles resteront en vigueur jusqu'à l’adoption de cette nouvelle réglementation qui interviendra au premier semestre 2024.

Règles toujours en vigueur

Il est important de noter que certaines modalités ne changeront pas dans cette réforme de l'accès à la profession.
Toute entreprise devra toujours s'inscrire auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE).

Pour demander cette inscription, vous devrez vous adresser à un guichet d'entreprises agréé. Il est également important de noter que pour certaines activités, il sera toujours nécessaire de démontrer des compétences professionnelles.

Les moyens pour prouver les compétences professionnelles restent les mêmes pour les professions listées dans ces catégories : Alimentation, Construction, Véhicules, Soins aux personnes.

Les voici :​

  • fournir un diplôme pertinent (attention : les reconnaissances de diplômes étrangers s’effectuent uniquement auprès des guichets d’entreprises. Le jury central n’est pas compétent en la matière.)
  • démontrer une expérience professionnelle suffisante au guichet d'entreprises agréé
  • réussir un examen organisé par le Jury central.
Source : Bruxelles Economie et Emploi, mars 2024


Mots clés