​2023 : baisse des salaires réels sur fond de crise du coût de la vie

Les tensions sur les marchés du travail ont entraîné une hausse des salaires nominaux, qui reste toutefois inférieure à l’inflation, d’où une baisse des salaires réels dans la grande majorité des secteurs et des pays de l’OCDE.

La valeur réelle des salaires minimums légaux s’est maintenue grâce à des ajustements réguliers en fonction de l’inflation dans de nombreux pays de l’OCDE. Ces ajustements sont d’autant plus importants qu’une forte inflation pèse lourdement sur les ménages modestes.

Les bénéfices des entreprises ont augmenté davantage que les coûts de main-d’œuvre dans de nombreux pays et secteurs, ce qui laisse à penser que la crise du coût de la vie n’est pas équitablement répartie.

Illustrations


Plus d'info

> Découvrir le rapport numérique

>. DÉCOUVREZ LES DONNÉES DÉCHIFFRÉES DE L'OCDE


Source : OCDE, juillet 2023

Mots clés

Articles recommandés

Transitions écologique et numérique - financement de la recherche et de l’innovation

30 % de travailleurs en moins envisagent de changer de carrière par rapport à il y a 3 ans