En route vers un cabinet comptable tourné vers l'avenir

Qu'attendent les entrepreneurs de leur expert-comptable ? Et comment anticiper ces attentes en tant que cabinet comptable ? Ces questions ont été au centre des discussions de la session de l'Exact Accountancy Tour organisée chez Acco, lauréat du Cloud Award 2017. « Notre objectif est d'avoir renoncé à toute comptabilité physique d'ici fin 2018. »

La liste de priorités des cabinets comptables et d'expertise comptable comporte des items classiques, entre autres le respect de la législation et de la réglementation, l'optimisation de la satisfaction client et la recherche de nouveaux clients. C'est ce qui ressort du Baromètre PME, l'étude annuelle réalisée par Exact. La numérisation fait moins partie des préoccupations.

Rapidité
Et c'est curieux, parce que les PME attendent davantage de rapidité et de connaissance de secteur de la part de leur expert-comptable. La technologie peut accélérer les choses par l'automatisation des processus administratifs. Le temps qu'elle permet de gagner aux experts-comptables peut dès lors être consacré à l'élargissement de leur connaissance du secteur. Voilà pour la théorie. Certains cabinets comptables se sont-ils déjà véritablement lancés dans un processus de numérisation ?

Une comptabilité à 90 % numérique
« Chez Acco, 90 % des dossiers sont traités de façon numérique », affirme Sven Cornelis. « Les clients qui souhaitent nous remettre leurs documents peuvent les numériser eux-mêmes en les scannant. » Le directeur du cabinet comptable de Wilrijk travaille depuis un an et demi déjà à la création d'un environnement 100 % sans papier. Son objectif est de mieux conseiller ses clients, de leur prodiguer des conseils qui leur apportent une réelle plus-value.

Persévérer
C'est loin d'être simple. Il faut de la patience et de la persévérance pour convaincre les clients d'opter pour l'envoi numérique des documents, déclare Sven. Cependant, nous y parvenons en mettant constamment en évidence les avantages de cette transmission numérique : une comptabilité toujours à jour de sorte que le client puisse en tirer des informations exactes dans le but d'étayer des décisions commerciales clés.

Obstacle
Le prix de l'automatisation semble par ailleurs encore constituer un obstacle. « Souvent, les cabinets comptables souhaitent passer à la numérisation, mais ils n'en ont pas les moyens », constate Sven. Cela explique également pourquoi pour l'instant, à peine 8 % des factures sont au format numérique en Belgique. 12 % des cabinets comptables et d'expertise comptable ont opté pour la numérisation. Sur les indications de la Commission européenne, le gouvernement fédéral a établi que 50 % de la facturation devrait être numérique à l'horizon 2020. Le gouvernement prendra une décision si ce pourcentage n'est pas atteint en 2023.

PEPPOL
Un participant à la séance d'initiation confirme ne pas avoir envie de procéder aux investissements relativement élevés liés aux logiciels de numérisation et de reconnaissance et aux dispositifs connexes. Il préfère attendre les mesures qui rendront les e-factures obligatoires. Le panel de discussion : « Combien de temps faudra-t-il encore attendre avant de passer aux factures entièrement numériques ? Prenons comme exemple le cordonnier du coin, qui consigne toujours ses relevés de caisse et ses reçus sur papier. Il va évidemment vous regarder d'un drôle d'œil si vous lui parlez d'e-factures. » Il n'empêche que l'échange entièrement numérique de factures est déjà possible grâce à PEPPOL, sans investissements supplémentaires dans des logiciels et du matériel informatique, mais tout simplement à partir d'Exact. Nous n'en sommes encore qu'aux balbutiements, mais depuis un mois, quelques dizaines de PME nous font parvenir leurs factures via le réseau PEPPOL.

Gain de temps
Malgré des débuts très exigeants, Acco tire de grands avantages de la numérisation. « Les clôtures de fin d'année se déroulent beaucoup plus facilement et rapidement. Acco enregistre un formidable gain de temps et est en mesure de fournir un meilleur service aux clients. Les avantages surpassent amplement les investissements en numérisation à hauteur de quelques centaines d'euros par client et par an. »

Modèle de croissance Accountancy
En matière de numérisation, Acco est un chef de file dans le secteur, ce qui lui permettra à l'avenir de s'ériger en conseiller. Pour soutenir les cabinets comptables dans ce processus, Exact a développé le modèle de croissance Accountancy. Car, devenir un conseiller tourné vers l'avenir ne se fait pas du jour au lendemain. Le fournisseur de logiciel soutient ce modèle à l'aide de divers outils, visant entre autres la collaboration en ligne sur Mon [Coach Exact] et le traitement automatique des mutations bancaires. Ce n'est pas un projet utopique, c'est déjà possible à présent et c'est ce qui permettra aux cabinets comptables et d'experts comptables de respecter amplement l'échéance du gouvernement en matière de facturation numérique tout en maintenant les investissements à un niveau peu élevé.

      Mots clés

      • Digitalisation
      • Futur
      • Profession