Le coût salarial par heure prestée a augmenté de 9,1% l’année dernière

En 2023, les employeurs belges ont en moyenne payé 27,44 euros de coûts salariaux par heure prestée, soit une augmentation de 9,1% par rapport à l'année précédente.

Securex, partenaire en matière d’emploi et d’entrepreneuriat, a calculé ces chiffres en se basant sur les données de 20 847 entreprises. Cette augmentation des coûts salariaux est répartie de manière équitable dans toutes les régions belges, avec les coûts les plus élevés à Bruxelles. Il existe toutefois des différences significatives entre les secteurs, tant chez les ouvriers que chez les employés.

L'essentiel

  • En 2023, un employeur en Belgique payait en moyenne 27,44 euros de coûts salariaux par heure effectivement prestée, soit une augmentation de 9,1% par rapport à 2022 (25,16 euros).
  • Une heure de travail effectivement prestée coûte aux entreprises bruxelloises 31,45 euros (+9%), suivies par la Flandre avec 29,10 euros (+8,3%). C’est en Wallonie que les employeurs paient le moins par heure prestée, avec 25 euros (+9,7%).
  • Dans les commissions paritaires 209 (construction métallique, mécanique et électrique) et 207 (industrie chimique) pour employés, les employeurs supportent des coûts salariaux élevés par heure prestée, s'élevant respectivement à 45,31 euros et 44,53 euros.

Le calcul du coût salarial par heure prestée a été effectué par Securex en divisant le coût salarial annuel total par le nombre total d'heures prestées par tous les travailleurs qui étaient employés cette année-là : les travailleurs en contrat fixe, mais aussi les contrats flexibles tels que les flexi-jobs, les jobs étudiants, les contrats d’apprentissage, etc. Ce calcul permet de déterminer le montant moyen que les entreprises paient pour une heure de travail prestée, en incluant non seulement le salaire brut, mais aussi les cotisations de sécurité sociale et autres frais liés à l'emploi.


« L'augmentation du coût salarial moyen par heure prestée est en adéquation avec l'indexation salariale de 2023, pour les secteurs indexés en janvier. De nombreux secteurs et entreprises ayant réalisé des bénéfices l'année précédente ont également accordé une prime de pouvoir d'achat en 2023. De plus, l'indemnité vélo a également été augmentée l'année dernière, atteignant 0,27 euro par kilomètre. »

--Joelle Boutefeu - Senior Consultant HR chez Securex :

Le coût salarial continue d'augmenter

En 2023, le coût salarial par heure effectivement prestée a augmenté de 9,1% pour les entreprises. En 2022, une entreprise payait en moyenne 25,16 euros par heure prestée, mais ce montant est passé à 27,44 euros en 2023. Cette augmentation s'explique par les indexations salariales mises en œuvre en 2023 et non par une diminution du nombre d'heures prestées : le taux d’absentéisme de courte durée (moins de 30 jours) est passé à 2,56% en 2023 (contre 2,70% en 2022).

Les entreprises bruxelloises ont le coût salarial moyen par heure prestée le plus élevé, avec 31,45 euros (+9%), suivies par les entreprises flamandes avec 29,10 euros (+8,3%). C’est en Wallonie que les entreprises ont le coût salarial le plus bas : en moyenne 25 euros par heure prestée (+9,7%).

Secteurs avec les coûts salariaux les plus élevés

Quatre commissions paritaires pour les employés uniquement, dans lesquelles les entreprises ont des coûts salariaux élevés par heure prestée :

  • CP 209 (fabrications métalliques) : 45,31 euros
  • CP 207 (industrie chimique) : 44,53 euros
  • CP 226 (commerce international, transport et logistique) : 42,04 euros
  • CP 220 (industrie alimentaire): 41,17 euros

Chez les ouvriers, cinq commissions paritaires dans lesquelles les entreprises ont des coûts salariaux élevés par heure prestée :

  • CP 116 (industrie chimique) : 35,97 euros
  • CP 142 (récupération des produits divers) : 30,86 euros
  • CP 120 (industrie textile) : 30,74 euros
  • CP 111 (construction métallique, mécanique et électrique) : 29,68 euros
  • CP 130 (imprimerie, arts graphiques et journaux) : 29,45 euros

Secteurs avec les coûts salariaux les moins élevés

Parmi les employés, les entreprises de la commission paritaire 201 (commerce de détail indépendant) ont un coût salarial moyen bas de 21,40 € par heure prestée. D’autres commissions paritaires dans lesquelles les entreprises ont un faible coût salarial par heure prestée pour leurs employés :

  • CP 202 (employés du commerce de détail alimentaire) : 22,54 euros
  • CP 333 (attractions touristiques) : 22,60 euros
  • CP 227 (secteur audiovisuel) : 27,64 euros

Parmi les ouvriers, cinq commissions paritaires dans lesquelles les entreprises ont de faibles coûts salariaux par heure prestée :

  • CP 144 (agriculture) : 17,85 euros
  • CP 145 (entreprises horticoles) : 20,34 euros
  • CP 100 (commission paritaire auxiliaire pour ouvriers) : 22,50 euros
  • CP 119 (commerce alimentaire) : 23,07 euros
  • CP 140 (transport et logistique) : 23,70 euros

Comment réduire les coûts salariaux ?

Selon une étude précédente réalisée en 2024 par Securex, il existe une grande différence dans les coûts salariaux entre les entreprises de notre pays. Les 10 % d'entreprises situées en haut de l’échelle des coûts salariaux paient en moyenne 46,80 euros par heure prestée, tandis que les 10 % d'entreprises situées en bas de cette échelle paient 10,60 euros.

Plusieurs facteurs expliquent les écarts du coût salarial par heure prestée entre les entreprises en Belgique. Un quart (24,9%) de ces différences peut être attribué à des facteurs sur lesquels les employeurs ont une influence. Par exemple, les différents types de contrats impactent significativement le coût salarial, mais le taux d'absentéisme et le taux de départ ou de rupture de contrat au sein d’une entreprise créent également d’importantes variations dans le coût salarial par heure prestée.1

1 https://press.securex.be/ecart-du-cout-salarial-en-belgique--les-entreprises-au-cout-salarial-le-plus-eleve-versent-44-fois-plus-par-heure-prestee


A propos de cette étude

L'échantillon de cette étude comprend 578 756 contrats provenant de 20 847 entreprises et a été pondéré pour être représentatif de la taille des entreprises (jusqu'à mille travailleurs). Le coût salarial par heure prestée est calculé pour chaque entreprise en divisant le coût salarial annuel total par le nombre total d'heures prestées par tous les travailleurs cette année-là. Les intérimaires et les dirigeants d'entreprise ont été exclus de l'étude. De plus, l’échantillon ne comprend pas les entreprises comptant mille travailleurs ou plus. Les valeurs extrêmes au taux de salaire de plus de trois fois l'écart-type ont également été exclues.

Mots clés

Articles recommandés

L'inflation atteint 4,9% en mai comme en avril.