Les PME veulent réduire le nombre de flexi-jobs en 2024

​Bruxelles, le 28 décembre 2023 – Les PME belges envisagent l’économie avec plus de réserves qu’il y a six mois. 12 % de PME en moins déclarent qu’elles prévoient d’embaucher du personnel supplémentaire au cours des six prochains mois. Trois petites et moyennes entreprises sur dix (31 %) considèrent toujours l’avenir proche comme prometteur, c’est un peu moins qu’il y a six mois (34 %).

Autre fait marquant : les PME qui envisagent d’embaucher du personnel en 2024 souhaitent principalement proposer davantage de contrats fixes à durée indéterminée et embaucher moins de flexi-jobistes.

C’est ce qui ressort du baromètre semestriel « baromètre de l’emploi des PME » réalisé par l’entreprise de services RH Acerta en collaboration avec les organisations patronales ETION et VKW Limburg.

Léger ralentissement des ambitions de recrutement

La tension de notre marché de l’emploi reste un obstacle structurel pour les PME belges, témoignent-elles dans l’édition d’automne du baromètre des PME d’Acerta, Etion et VKW Limburg. Les petites et moyennes entreprises de notre pays considèrent toujours que « retenir les collaborateurs » et « attirer les bons collaborateurs » sont leurs principaux défis pour les six prochains mois. Pourtant, leur vision de l’avenir proche est un peu moins optimiste qu’il y a six mois. À l’époque, la moitié des PME avaient indiqué qu’elles embaucheraient du personnel supplémentaire. Aujourd’hui, ce pourcentage est passé à 44 %, soit une baisse de 12 %.


Illustration 1 : Perspectives en matière de personnel pour les six prochains mois pour et par les PME

Les réserves en matière d’embauche correspondent à la manière dont les PME évaluent les perspectives économiques. La proportion de personnes interrogées qui considèrent l’avenir économique comme résolument positif a légèrement diminué par rapport à il y a six mois, passant de 34 % à 31 %.

Benoit Caufriez, Directeur chez Acerta Consult, indique : « Il y a six mois, les PME envisageaient les six mois suivants de manière très positive. À ce moment-là, la moitié d’entre elles prévoyaient d’embaucher du personnel supplémentaire. Les projets de recrutement sont maintenant en baisse, mais restent à un bon niveau. Le fait que 44 % des PME déclarent vouloir encore embaucher du personnel est un signe positif, mais cela montre que les entreprises belges sont devenues légèrement plus prudentes au cours des derniers mois et qu’elles émettent plus de réserves pour l’avenir proche. »

Contrats fixes

Enfin, une conclusion remarquable : les PME souhaitent principalement embaucher davantage de collaborateurs fixes en 2024. Pas moins de huit PME sur dix qui recrutent optent pour des contrats à durée indéterminée. Un quart d’entre elles déclarent également proposer des contrats à durée déterminée. Les PME estiment qu’il y aura moins de place pour le travail flexible en 2024. Quelque 8 % d’entre elles embaucheront également des flexi-jobistes. Il s’agit d’une forte baisse (-27 %) par rapport à mai 2023, où 11 % prévoyaient encore d’embaucher des travailleurs en flexi-job.


Illustration 2 : Type de contrats que les PME prévoient de conclure dans les six prochains mois

Benoit Caufriez conclut : « Le nombre de PME qui proposeront de nouveaux contrats à durée indéterminée est nettement plus élevé que ce que nous avons vu dans les dernières éditions du baromètre semestriel des PME, où chaque fois environ 76 % préféraient les contrats à durée indéterminée. Le pourcentage d’employeurs qui misent sur les flexi-jobs est en baisse. La prudence dont font preuve les PME face à l’avenir économique s’accompagne donc d’un désir accru de continuité. Et ce, en recrutant des travailleurs fixes qui resteront plus longtemps au sein de l’organisation. »


À propos des chiffres

Les données sont le résultat du quatrième baromètre PME qu’Acerta organise deux fois par an auprès d’employeurs PME (moins de 100 travailleurs) en collaboration avec les organisations patronales ETION et VKW Limburg. Cette édition de l’automne 2023 a enregistré la participation de 508 PME.

Source : Acerta RH, décembre 2023, image : freepix

SocialF.F.F.De plus en plus de flexi-jobs: 2023 s'annonce comme une année record!

Mots clés

Articles recommandés

Nouvel arrêté royal sur l'ergonomie au travail et la prévention des TMS

Plus de 500 indicateurs sur les risques professionnels et les conditions de travail en Belgique