Utilisation en hausse des modes actifs dans les déplacements domicile-travail : les résultats de l’enquête BeMob

Les déplacements domicile-travail représentent un cinquième de tous les déplacements effectués en Belgique. Depuis plusieurs années, nous constatons un attrait particulier pour les modes actifs comme le vélo. Est-ce que cela se confirme également pour les déplacements vers le travail ? Les Belges utilisent-ils un seul ou plusieurs modes différents pour un seul trajet ? Quels facteurs jouent un rôle dans le choix d’un mode de transport plutôt qu’un autre ?

Cette enquête complète l’enquête fédérale sur les déplacements domicile-travail auprès des entreprises de plus de 100 travailleurs et considère spécifiquement les différences de résultats selon la taille des entreprises.

Le train : mode de transport privilégié par les travailleurs des grandes entreprises

Dans l'ensemble, environ deux tiers des travailleurs se déplacent en voiture ou en moto, 17 % en transports publics et 18 % par un mode actif tel que le vélo ou la marche.

Les travailleurs des grandes entreprises parcourent généralement une plus grande distance que les travailleurs d’entreprises plus petites : respectivement 25 km et 18 km en moyenne. Ils préfèrent donc plus souvent le train, qui devient compétitif par rapport à la voiture à partir d'une distance de 30 km. Nous constatons que l'utilisation de la voiture est la plus élevée chez les travailleurs des petites entreprises.

Le vélo et le covoiturage : de bonnes alternatives

Parmi les principaux moyens de transport occasionnels, c’est-à-dire les moyens de transport alternatifs également utilisés pour couvrir la plus longue distance du trajet, nous constatons que le vélo et le covoiturage sont proportionnellement plus importants. Pour de nombreux répondants, par exemple en raison des conditions météorologiques, ils constituent une bonne alternative à leur principal moyen de transport habituel. Ils représentent tous deux 12 % des répondants.

Les modes actifs : modes favoris pour débuter ou finir le déplacement domicile-travail

Il nous reste alors les courtes distances pour débuter ou finir le déplacement, comme le fait de se rendre à un arrêt de transport public et d’en revenir. Dans ce cas, les répondants ont le plus souvent choisi des modes de transport actifs tels que le vélo et la marche. La voiture reste un mode de transport populaire pour le trajet avant de prendre le train, mais le vélo et la marche à pied représentent la grande majorité tant pour débuter que pour finir le déplacement domicile-travail : 21 % et 23 % utilisent le vélo avant de prendre le train ou le métro/tram/bus, 28 % et 25 % marchent (plus de 10 minutes) pour finir leur trajet.

L’accent mis sur le vélo

En additionnant les différents modes, c'est-à-dire le moyen de transport principal habituel et occasionnel, ainsi que le début et la fin du trajet, on arrive ainsi à près d'un travailleur sur trois (32 %) qui utilise le vélo pour se rendre au travail tout au long de l'année. Ce chiffre est le même pour les hommes et les femmes.

Le vélo électrique donne un coup de pouce aux femmes lors des déplacements domicile-travail et se profile également comme favori dans le type de vélo de société ou de location choisi.

Méthode

Les résultats de ce rapport incluent des données issues de sept vagues d'analyse menées entre janvier 2022 et août 2023 sur un panel de 8.750 répondants représentatifs de la population belge.

Le rapport complet est disponible sur ce site web.



Mots clés

Articles recommandés

Partena Professional et Paybix s’associent pour faciliter l’emploi à l’international

Recrutement : quand la croissance économique appelle à un leadership rebelle

Acerta améliore sa synchronisation de certaines données via Silverfin au bénéfice des experts-comptables.