Les coûts de la main-d'œuvre en hausse annuelle de 4,0% dans la zone euro

Deuxième trimestre 2022 | En hausse de 4,4% dans l’UE | Les coûts de la main-d'œuvre en hausse annuelle de 4,0% dans la zone euro.

Au deuxième trimestre 2022, les coûts horaires de la main-d’œuvre ont augmenté de +4,0% dans la zone euro et de +4,4% dans l’UE, par rapport au même trimestre de l’année précédente. Ces données sont publiées par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne.

Les deux principales composantes des coûts de la main-d'œuvre sont les salaires & traitements ainsi que les coûts non salariaux. Dans la zone euro, les salaires & traitements horaires ont augmenté de +4,1%, tandis que les coûts non salariaux ont augmenté de +3,8% au deuxième trimestre 2022, par rapport au même trimestre de l’année précédente. Dans l’UE, les salaires & traitements horaires ont augmenté de +4,5% et les coûts non salariaux de +4,1% au deuxième trimestre 2022.

Ventilation par activité économique

Au deuxième trimestre 2022, par rapport au même trimestre de l’année précédente, les coûts horaires de la main-d’œuvre dans la zone euro ont progressé de 4,3% dans l’économie (principalement) non marchande et de 3,9% dans l’économie marchande: +2,2% dans l’industrie, +2,8% dans le secteur de la construction et +4,9% dans les services. Dans l'UE, les coûts horaires de la main-d'œuvre ont augmenté de 4,2% dans l’économie (principalement) non marchande et de 4,4% dans l’économie marchande: +2,9% dans l’industrie, +3,3% dans le secteur de la construction et +5,3% dans celui des services.

Coûts salariaux

Dans l'UE, les activités économiques qui ont enregistré les plus fortes hausses de coûts salariaux horaires, au premier trimestre 2022 par rapport au même trimestre de l'année précédente, étaient les suivantes: NACE Rév. 2, section B « Industries extractives » (+6,9%), section N « Activités de services administratifs et de soutien » (+6,6%), section M « Activités spécialisées, scientifiques et techniques » (+6,3%) et section I « Hébergement et restauration » (+6,0%).

Coûts non salariaux

Les deux activités économiques qui ont enregistré les plus fortes hausses de la composante non salariale étaient les suivantes: NACE Rév. 2, section I « Hébergement et restauration » (+41,0%) et section R – « Arts, spectacles et activités récréatives » (+14,1%), tandis que la section F – « Construction » a enregistré une baisse de 0,4%.

Les coûts salariaux horaires dans les différents pays

Au deuxième trimestre 2022, par rapport au même trimestre de l’année précédente, les plus fortes hausses des coûts salariaux horaires pour l’ensemble de l’économie ont été enregistrées en Hongrie (+14,9%) et en Bulgarie (+14,6%). Quatre autres États membres de l’UE ont enregistré une augmentation supérieure à 10%, à savoir: la Lituanie (+12,4%), la Roumanie (+11,7%), la Pologne (+11,1%) et l’Estonie (+10,1%). La plus faible augmentation a été enregistrée en Grèce (+0,8%).

Mots clés

Articles recommandés

Prévisions économiques du printemps 2024: une expansion progressive dans un contexte de risques géopolitiques élevés

Inflation en hausse : 4.9% en avril contre 3.8% en mars et 3.6% en février