Néo-entrepreneurs, voici les 8 erreurs qui peuvent vous être fatales!

Voici les 8 erreurs qui pouraient vous êtes fatales. Réfléchissez-y!

1. Ne pas avoir de stratégie claire : Sans stratégie claire (direction à prendre, vision inspirante, marché, client cible, produits/services, concurrences, avantage compétitif …), vous ne pourrez pas vous démarquer de vos concurrents et aurez probablement des problèmes à recruter vos futurs clients et à les conserver. Sans stratégie vos investissements seront vains et les chances de succès relativement faibles.

2. Ne pas avoir d’objectif : Si vous n’avez pas d’objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels, vous ne pourrez pas mesurer leurs réalisations et prendre les actions correctives nécessaires. Ne pas avoir d’objectif c’est piloter à vue. Ne pas avoir d’objectif c’est potentiellement aller droit dans le mur.

3. Mal choisir son associé : Ne laissez rien au hasard. Assurez-vous de votre parfaite « compatibilité » et « complémentarité » que ce soit la personnalité de vos partenaires, leurs compétences, leurs apports financiers, leurs aspirations ou encore leurs valeurs. C’est ensemble et de préférence de manière harmonieuse que vous œuvrerez au succès de votre entreprise commune.

4. Le manque de focus : Vous êtes plein d’idées et avez une folle envie de travailler sur plein de projets à la fois. C’est excitant mais malheureusement c’est également la meilleure façon d’échouer car il est impératif de vous concentrer sur votre cœur de métier.

5. La prise de décision : Toute décision, même s’il existe un part de subjectivité, doit faire l’objet d’une analyse basée sur des données correctes, complètes et précises. Une approche structurée vous permettra d’optimiser les prises de décisions gagnantes.

6. Le développement trop rapide : Ne mettez pas la charrue avant les bœufs. Maîtrisez votre croissance avant d’investir à plus grande échelle. Soyez sûr, par exemple, d’avoir la masse critique nécessaire en termes de clients, ventes et marges avant d’engager des investissements importants.

7. L’ignorance de la loi : N’oubliez pas l’aspect juridique dans chacune des étapes de la vie de votre entreprise et en particulier au démarrage. Etes-vous sûr que ce que vous faites respecte les prescrits légaux (droit comptable, fiscal, social, commercial, …). N’hésitez pas à contacter un expert-comptable pour vous guider et ainsi vous éviter de mauvaises surprises.

8. Ne pas être entouré : Rares sont les entrepreneurs omniscients qui maîtrisent toutes les fonctions de l’entreprise (vente, marketing, ressources humaines, finance, logistique, etc…). Evitez l’isolement. Il est important de se faire entourer. Au démarrage, cela peut être difficile vu la pression sur votre trésorerie mais il existe des alternatives. Les Chambres de Commerce et d’Industrie et certaines ASBL, par exemple, proposent généralement des ressources peu onéreuses voire gratuites pour soutenir l'entreprenariat.


Un homme ou une femme averti(e) en vaut deux !

Mots clés

Articles recommandés

Promesses, promesses, promesses… Après le Bureau du Plan, voici mon décodage!

Face aux évolutions technologiques rapides, l’OCDE met à jour les principes sur l’IA

WE investit 100 millions d'euros dans la transition énergétique des entreprises