Acerta améliore sa synchronisation de certaines données via Silverfin au bénéfice des experts-comptables.

Pour le prochain dépôt des comptes annuels (date limite : 31 juillet), les clients experts-comptables d’Acerta pourront obtenir via Silverfin l’attestation des charges salariales des travailleurs également au format PDF. La fiche pour les dirigeants d’entreprise y sera aussi générée automatiquement. Il s’agit là de deux intégrations inédites.

Cette volonté d’Acerta d’élargir son offre en matière d’intégration de données s’inscrit dans sa vision numérique plus large et a pour objectif de permettre aux experts-comptables d’offrir un service plus efficace et plus performant à leurs clients finaux. Acerta ne se contente pas d’assurer la synchronisation automatique des données entre les systèmes, mais interprète également les données. Les experts-comptables peuvent ainsi passer directement à l’action. D’autres nouveautés feront leur apparition en automne.

Bien à temps pour que les experts-comptables puissent en profiter avant la date limite du 31 juillet, Acerta Secrétariat social a de nouveau ajouté deux éléments à son offre d’intégration de données destinée aux experts-comptables. Il devient ainsi le premier secrétariat social à offrir ces éléments sur la plateforme cloud Silverfin :

À la demande générale, l’attestation des charges salariales des collaborateurs est désormais également disponible en un seul fichier PDF. Accessible en un clic via l’icône bleue, cette attestation peut être utilisée pour le contrôle des données et dans le cadre des comptes annuels.

Une autre intégration devrait encore plus changer la donne : celle de la fiche pour dirigeants d’entreprise. Une fiche sera désormais établie pour chaque dirigeant d’entreprise, ce qui permettra de gagner un temps précieux. Laurens Schilders, manager chez AccountaX et férue de comptabilité, est déjà particulièrement enthousiaste à ce sujet : « L’importation et le remplissage automatique des fiches pour dirigeants d’entreprise sont une très bonne nouvelle, car nous allons pouvoir nous concentrer encore plus sur le conseil (ou bénéficier de cinq jours de congé supplémentaires) ! »

Autre point fort de ces deux nouvelles intégrations : elles ont lieu dans le même environnement transparent et sécurisé que l’intégration de données et de documents qui fait déjà partie de l’offre d’Acerta destinée aux experts-comptables. Le système de gestion des procurations garantit un niveau de sécurité très élevé et peut facilement être configuré individuellement par le gérant pour ses collaborateurs.

Nicolas Pevenage, directeur de Starters & Indépendants chez Acerta, explique : « En tant que partenaire RH, Acerta adopte une vision très large en matière de numérisation. Cette extension de l’offre s’inscrit donc dans la stratégie d’Acerta. Nous nous sommes fixé un triple objectif pour nos clients experts-comptables : l’intégration de plus de données, le partage de documents financiers en dehors de notre propre écosystème et l’amélioration du fonctionnement du bureau. Le résultat, lui aussi, est triple : un gain de temps pour tous les collaborateurs, des erreurs évitées (pas de saisie manuelle, ce qui garantit des données correctes) et la poursuite du développement numérique des collaborateurs, car l’avenir est à la numérisation. »

Des listes pratiques : une autre étape de l’automatisation

L’engagement d’Acerta, en tant que partenaire RH, envers l’amélioration du fonctionnement va bien au-delà que la simple garantie d’une intégration de données totalement automatisée, rapide et correcte. En effet, Acerta propose de plus en plus souvent une interprétation des données. Ainsi, les experts-comptables ne doivent plus passer par l’étape « filtrage et sélection des données » et peuvent directement passer à l’action.

Mohamed Abrddane, Product Manager chez Acerta, précise : « Nous facilitons la tâche des experts-comptables en leur proposant des listes qu’ils peuvent utiliser directement. Il peut s’agir d’une liste de clients en retard de paiement qui ont déjà reçu un rappel, d’une liste de clients dont le chiffre d’affaires est inférieur à un certain seuil, etc. Les seuils peuvent d’ailleurs être fixés par l’expert-comptable, qui garde ainsi le contrôle total, tout en se déchargeant du travail fastidieux. L’expert-comptable peut voir d’un seul coup d’œil quels sont les cas qui nécessitent une attention immédiate et peut ainsi prendre directement les mesures qui s’imposent. »

La suite au prochain épisode : encore plus de nouveautés en automne

Nicolas Pevenage conclut : « Cela ne s’arrête pas là. Nous poursuivons nos efforts, en adoptant toujours une approche axée sur le client. Les systèmes doivent en effet s’adapter au client, et non l’inverse. Et une véritable évolution n’est possible que si les automatisations et les intégrations sont non seulement sûres et correctes, mais aussi proactives et intuitives. Nous mettons tout en œuvre pour atteindre cet objectif. Cet automne, nos clients experts-comptables peuvent s’attendre à d’autres nouveautés. »

Mots clés

Articles recommandés